Presse


LE RÉPUBLICAIN (Hebdomadaire régional français – Novembre 2013)


Tout problème a sa solution

Si votre collégien « traîne les pieds » les jours de contrôle de mathématiques, si votre lycéen paraît résolument allergique aux chiffres, si la vie en classe ressemble pour lui à une série d’équations à plusieurs inconnues et que vous vous sentez impuissant face à son désarroi, il existe une solution près de chez vous. Elle a pour nom Christophe Dufourg et se présente sous les traits souriants d’un jeune père de famille de 33 ans, ingénieur en informatique. « Mon épouse, elle-même professeure, constate que les écoliers éprouvent de plus en plus de mal à suivre en cours ; effectifs trop chargés, soutien scolaire supprimé, représentent autant de facteurs de difficulté pour les élèves qui se découragent ».

Une méthode personnalisée

Christophe Dufourg fonde alors sa propre société, basée sur une méthode directement adaptée à son élève. « Je veux remettre l’enfant sur les rails du savoir », s’exclame-t-il, « lui apprendre à travailler seul ». Il insiste sur un point précis : « Je veux surtout qu’il retrouve la confiance en lui que de mauvais résultats lui ont fait perdre, qu’il ressente une progression dans ses acquisitions ». Dans ce but, il met en œuvre des moyens modernes : le professeur utilise le site internet qu’il a créé, prépare des exercices adaptés afin d’insister sur les « points noirs » sur lesquels bute l’enfant, et envoie chaque semaine un compte rendu de séance à sa famille. Surtout, Christophe a une approche qui établit d’emblée un contact amical. Il donne un cours d’une heure par semaine, au domicile de l’étudiant, s’adaptant aux horaires des parents et précise un aspect important de sa démarche : « je viens de m’établir dans l’Entre-deux-Mers et mon but est d’intervenir au sein même de cette belle région ». Il ne demande aucun droit d’entrée et n’exige pas un engagement à l’année.


SUD OUEST (Quotidien régional français – Octobre 2013)


Prof de maths à domicile

À la base, Christophe Dufourg est ingénieur en informatique. Mais depuis quelques semaines, il a créé Entre 2 maths, une entreprise de soutien scolaire en mathématiques. « Mon épouse est professeure de maths au collège Robert-Barrière. Elle m’a souvent fait remarquer que de nombreux collégiens avaient des lacunes. Et qu’il est parfois difficile de faire face dans certains cas. C’est ce qui m’a poussé à me lancer dans le soutien scolaire », explique-t-il.

Christophe Dufourg est rodé : il a beaucoup pratiqué le soutien pendant ses études et a dispensé de la formation en informatique par la suite.

Priorité à l’Entre-deux-Mers

Le professeur particulier s’est aperçu que l’Entre-deux-Mers ne disposait pas ou peu de structures de ce genre et que les parents étaient souvent obligés de se tourner vers Bordeaux pour trouver pareil service. D’où le choix du nom de son entreprise, qu’il compte développer en priorité dans l’Entre-deux-Mers. « Contrairement à de grands organismes œuvrant dans cette branche, je ne perçois pas de droits d’entrée. Il n’y a pas non plus d’engagement sur la durée. Mon seul objectif est de rendre l’élève autonome », poursuit Christophe Dufourg, qui se déplace à domicile. « Je note chaque point dur rencontré par l’élève, je dresse un bilan de ces points et nous mettons en place une solution personnalisée », précise l’enseignant. Et d’ajouter que son activité s’inscrit dans les services à la personne donc les parents bénéficient d’un crédit d’impôt de 50 % du montant de ses honoraires.